Rencontre régionale

Rencontre régionale

Depuis 2006, le Pôle Image de Franche-Comté organise chaque année les Rencontres régionales de l'éducation artistique à l'image, temps d'échange et de formation. Pendant deux jours, elles proposent à tous les acteurs régionaux de l'éducation au cinéma et à l'audiovisuel de faire le point sur les réalités, les évolutions et les enjeux de l'éducation à l'image en Franche-Comté.

Jusqu'en 2011, ces Rencontres se sont tenues sur deux journées consécutives. Elles ont été accueillies par Pays de Montbéliard Agglomération et Numérica à Montbéliard la première année, puis à Dole l'année suivante. De 2007 à 2011, elles ont été organisées à Belfort en collaboration avec le Festival International du Film, EntreVues.

En 2012, le Pôle a choisi de changer sa formule, en proposant, dans la même année, toujours une journée à Belfort et une autre itinérante. Ainsi l'Espace cinéma Kursaal de Besançon en 2012, la MJC de Dole/Cinéma Le Studio en 2013, le cinéma Majestic de Vesoul en 2014 et le  Centre Culturel Communautaire des Cordeliers à Lons-le-Saunier ont chacun accueilli cette Rencontre régionale.

Nous remercions cette fois l'UDMJC 21 pour leur aide et la MJC de Chenôve d'accueillir cette Rencontre régionale du Pôle Image de Franche-Comté.



 
 

RENCONTRE RÉGIONALE DE
L'ÉDUCATION ARTISTIQUE AU CINÉMA


Les nouveaux outils numériques et
la pédagogie de l'image



MARDI 22 MARS 2016

A la MJC de Chenôve
             
 PROGRAMME DE LA JOURNÉE
 
09h00
Accueil café
09h20
Rencontre avec Benoît Labourdette

Benoît Labourdette est né en 1970. Il dirige la société Quidam production, fondée en 1999. Il exerce dans cinq champs du domaine des nouveaux médias : la création( artiste, auteur, cinéaste et producteur); la diffusion (organisateur de festivals et d'événements culturels); la pédagogie (formations professionnelles aux nouveaux médias et éducation à l'image); la technologie (expertise en cinéma et vidéo numérique); la stratégie (projets transmédia et participatifs).

Il explore les potentialités de création et de renouvellement des écritures avec de nouveaux outils de créations : drones, appareils photo, téléphones portables.... Il est aussi expert dans le domaine des écritures numériques. Il a fondé et dirigé le festival Pocket Films (2005-2010) avec le Forum des images. il est délégué artistique du festival Caméra Mobiles. Il a co-fondé en 2011 pour le CNC l'opération Le jour le plus court. Il accompagne enfin des collectivités dans la mise en place de projets citoyens, participatifs, créatifs et d'éducation à l'image avec les outils numériques.

La pédagogie est un de ses principaux domaines de compétences. Il enseigne à la Fémis, à l'Université de la Sorbonne Nouvelle, à l'ESAV Toulouse, au Fresnoy Studio National, à l'École des Beaux Arts de Paris, à l'INA Sup. Il anime depuis quinze ans des formations à la pédagogie de l'audiovisuel pour des enseignants d'écoles primaires, de collèges, de lycées ainsi que pour des animateurs du champ social.

Il anime des conférences et publie des articles régulièrement. Il a publié en 2008 aux Éditions Dixit Tournez un film avec votre téléphone portable, et est l'un des auteurs de l'ouvrage collectif Téléphone mobile et création. En 2015, il inaugure le MOOC Digital Media de la ville de Paris. Dernièrement, il a publié Éducation à l'image 2.0, aux Éditions de l'ACAP Pôle Image Picardie, 2015.

Benoît Labourdette abordera la question des nouveaux outils numériques et leur utilisation dans le cadre d'ateliers artistiques. Il nous proposera ensuite une mise en pratique lors d'un atelier collectif.

    
12h00
Déjeuner.
 14h00
Rencontre avec MA scène nationale : Marie-Laure Florin, Virginie Levitte et Bruno Bayeux.

Ma scène nationale
 Issue du rapprochement de quatre structures et de leurs histoires respectives (L'Allan, l'Arche, la MALS et [ars]numerica), MA scène nationale de Montbéliard place l'artiste et son public au centre de son action en proposant une programmation pluridisciplinaire, un programme éducatif créatif tout en participant à la création artistique contemporaine par la mise en œuvre de résidences d'artistes toute l'année.
MA scène nationale s'est dotée d'un service dédié à l'éducation artistique et culturelle et aux projets participatifs : la plateforme créative. Celle-ci anime toute l'année un réseau de partenaires issus de l'Éducation nationale et du monde associatif pour mettre en œuvre avec des équipes artistiques des projets de création. La caractéristique de ces projets est l'exigence avec laquelle ils sont portés par les artistes invités. Aux côtés de ceux-ci, les participants prennent part à un processus de création les faisant notamment passer par l'apprentissage de nouvelles techniques, le développement de l'écoute de soi et des autres et le sentiment d'appartenir à un groupe autant qu'à un projet valorisant. Ces projets de création sont construits avec les artistes, les équipes pédagogiques et l'équipe de MA.


 
 Karine Preterre et Bruno Bayeux
Ils co-dirigent la compagnie de théâtre BBC (Bruno Bayeux Compagnie). L'une a commencé la comédie par hasard en accompagnant une amie au Conservatoire. L'autre a eu son premier rôle (Jésus dans la crèche) à l'âge de trois mois. Puis ils se sont rencontrés au Conservatoire de Rouen et se sont retrouvés en 2012, au premier spectacle de BBC. Dès lors, Karine rejoint la compagnie: Nous partageons les mêmes envies, le même goût pour l'image et la vidéo". Deux éléments que l'on retrouve dans les projets en cours de la compagnie. La BBC travail également sur une pièce de théâtre et des courts-métrages avec des élèves de 4ème. Une jeunesse qui a un rôle central dans leur création.
 
Des projets qui se font en collaboration avec la scène nationale de Montbéliard :

"Je partage ?"
" A partir d'une photo personnelle prise au hasard dans son album de famille, ou directement sur Facebook, nous créerons deux histoires : la première, je partage, et les conséquences que cela peut entrainer. La deuxième, je ne partage pas, et quelle histoire se dessine. Une fois toutes ces possibilités écrites nous filmerons les principales conséquences. Avec ces films nous travaillerons sur le plateau du théâtre pour organiser une mise en scène du travail. Afin de montrer aux parents, enseignants, frères et sœurs, que les choix que nous devons prendre ne sont pas toujours évidents et réfléchis, nous allons les faire participer à notre histoire. Un maitre de cérémonie et une bataille d'arguments entre les protagonistes nous aideront à prendre la décision de partager ou non les photos proposées. Le public sera amené à voter....L'histoire et le spectacle se créeront ainsi en direct devant nous."

"Blackpad"
Ils proposent de faire travailler une classe de 4ème autour d'un objet de leur génération, un Ipad, afin de réaliser une fiction sur le thème :" Et si vous aviez un objet capable de changer le monde ? Que feriez-vous ? Jusqu'où seriez vous prêt à aller ?".
De manière ludique et à travers leurs univers et leurs envies, les élèves seront amenés à choisir un fait réel qui les touchent et à imaginer les conséquences s'ils avaient la possibilité d'annuler ce moment de l'Histoire. De courts pastilles de vidéo seront réalisées dans le collège uniquement sur Ipad en lumière naturelle et à l'intérieur ou à l'extérieur de l'établissement. Un montage photos à incorporer au film sera réalisé avec l'aide d'un professeur en amont des périodes de tournage.
 
  

Dans les yeux d'Isaline
Cet atelier artistique axé sur les relations adolescentes et abordant les thèmes de l'image de soi, de son image par rapport aux autres mais aussi la tolérance et de la complicité, a donné lieu à une création transmédia : des parties filmées et montrées sur le web, et une représentation théâtrale et vidéo présentée lors du festival Green Days en juin 2014.
   
 
   Autres ateliers mis en place par MA scène nationale : 
 
Correspon(danses)
Des collégiens français, anglais et espagnols vont créer des portraits vidéo qui se répondront les uns aux autres via une plateforme en ligne dédiée. Chaque portrait est conçu avec un chorégraphe et un vidéaste dans le cadre de résidences de création au sein des établissements scolaires partenaires. Les participants passeront ainsi par trois phases différentes : + "Je" avec la réalisation d'autoportraits dansés, "Nous" avec un film exploitant par le prisme du mouvement les interactions au sein d'un groupe, "Mon futur" avec une fiction chorégraphique anticipative confrontant les participants à des images d'eux-mêmes tournées au début de l'aventure. 
 
 
16h00
Rencontre avec Scéni Qua Non : Solenn Abjean et Yann Dupont. Atelier Mapping.

 
Scéni Qua Non
" Association créée en 1984, et qui œuvre depuis dans les domaines de la diffusion cinématographique et de l'éducation à l'image. Elle gère notamment les miniplexes (La Nivernaise de cinéma, cinéma itinérant de la Nièvre, le cinéma Le Select à St Honoré les Bains, Le Vox à Luzy et l'Etoile à Château-Chinon). Elle organise le festival du film court d'Ouroux en Morvan "Partie(s) de campagne", ainsi que la fête nationale du court-métrage "le Jour le plus court".

Notre but est de développer du lien social en plaçant la convivialité au cœur de nos actions, en favorisant la mixité des publics, en rapprochant artistes et public et en proposant une approche décalée et originale de la diffusion cinématographique, mêlant cinéma et spectacle vivant. Dans le domaine de l'éducation à l'image, à travers la coordination des dispositifs École et Cinéma, Collège au Cinéma et Passeurs d'images, l'association s'investit pour accompagner le jeune spectateur dans sa découverte du cinéma, éveiller sa curiosité et son intérêt pour des films de qualité, ainsi que pour l'aider à développer son regard critique sur le monde qui l'entoure.

Atelier Mapping
Dans le cadre du dispositif Passeurs d'images, un atelier de mapping s'est déroulé pendant les vacances d'automne 2015 à l'Espace Socioculturel du Grand Ouest Médio à Nevers avec des jeunes âgés de  10 à 12 ans. Il avait pour objectif la mise en lumière, en écriture, en couleurs....bref l'habillage audiovisuel d'une architecture grâce à la technique du mapping. Pour leur permettre de s'approprier l'espace urbain et de s'exprimer à grande échelle, les participants ont été initiés à la technique du mapping et à la fabrication d'un contenu audiovisuel en photographie, vidéo, écriture, dessin.. Ce contenu audiovisuel, imaginé autour d'un thème du crépuscule et de l'aube, a été projeté en exclusivité sur la façade du Café Charbon, samedi 19 décembre 2015 à la tombée de la nuit en ouverture de l'événement "De Nevers à l'aube". De 18h à minuit, ce sont 300 spectateurs (sans compter les automobilistes et passants) qui ont pu profiter du spectacle.
  
 
 
17h00
Fin de la rencontre.

 
Organisé par le Pôle régional d'éducation artistique à l'image de Franche-Comté,
en partenariat avec l'Udmjc21 et la Mjc de Chenôve.

MJC Centre Image 0381.91.10.85
IRIMM 03.84.82.46.97

INSCRIPTION

Cette Rencontre régionale de l'éducation artistique au cinéma de Bourgogne-Franche-Comté est une formation gratuite et ouverte à tous. Veuillez simplement vous inscrire par retour de mail, à  :
  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , en précisant:

NOM
Prénom
Organisme
Adresse
CP et Ville
Tél
Mail

Si vous souhaitez réserver un couvert pour le déjeuner, il vous suffit de le préciser également dans votre mail AVANT LE 15 MARS.
Repas à la charge de chaque participant (Règlement sur place).

 
 
MJC de Chenôve
7 rue de Longvic
21300 Chenôve
03.80.52.18.64

 

Vidéothèque

Retour en vidéo sur la Rencontre régionale de Belfort 2013. Invité : Pierre Trividic.

 

Rencontres Régionales - Avril 2014 - Jean-Charles HUE

Depuis 2003, Jean-Charles Hue filme les aventures des Dorkel, une famille de Yeniches du Nord de la France issue de la communauté des gens du voyage.

Partie 1 : "Ce que je voulais, c'était vivre autre chose que ce que j'avais vécu dans ma vie jusqu'à maintenant."

 

 

Partie 2 : "La vérité est dix fois pire que ce que je montre."

 

 

Partie 3 : "Pourquoi "Mange tes morts" ?" - L'histoire du film

 

 

Partie 4 :Secrets de réalisation

 

 

Partie 5 :Nouveaux projets

 

 

Rencontres régionales - Avril 2015 - Jean Gabriel Périot

Partie 1 : Présentation de Undo

"Changer le monde ? Oui, car l'avenir qu'il nous promet n'est pas réjouissant. Les "lendemains qui chantent" ne sont plus à l'ordre du jour.

Et avant ? "C'était mieux avant" ? Rien n'est moins sûre.

Que pourrait être une nouvelle politique ou une nouvelle écologie qui romprait avec tous ce qui nous détruit ? Peut-on encore imaginer un monde sans destruction, sans violence, sans travail, sans religion ?

Je voulais avec ce film défaire avec ironie quelques-unes de nos certitudes."

Voir le film : http://www.jgperiot.net/QT/undo.htm

Partie 2 : Présentation de Eut-elle été criminelle !

"Lors de la réalisation d'une installation vidéo mettant en parallèle des images de la seconde guerre mondiale avec des images contemporaines, j'ai découvert les images des femmes rasées. Ces images m'ont bouleversé par la violence qu'elles contiennent. Violence qui s'exprime à la fois par les actes de représailles eux-mêmes et par la concomitance dans ces images de la souffrance et de la joie.

Il m'était nécessaire de (re)donner à voir ces images aujourd'hui car la mémoire de ces actes barbares et inutiles d'une petite France revancharde s'étiole. Une petite France se drapant dans le drapeau tricolore et se dressant à l'appel de la Marseille."

Voir le film : http://www.jgperiot.net/QT/eutelle.htm

Partie 3 : Présentation de 200 000 Fantômes

"Le A-Bomb Dome est le nom d'un ancien centre d'affaires japonais devenu le symbole de la destruction de la ville d'Hiroshima par la bombe atomique américaine en 1945. Construit en 1945, c'est le seul bâtiment resté debout aussi près du lieu d'impact de l'explosion. Le A-Bomb Dome n'a jamais été restauré ; demeuré tel qu'au jour du bombardement, il est devenu le monument souvenir des centaines de milliers de morts du 6 août 1945.

Voir le film : http://www.jgperiot.net/QT/nijumanqt.htm

 

 

 Partie 4 : Présentation de The Devil

Voir le film : http://www.jgperiot.net/QT/thedevilFR.htm

 
Partie 5 : Présentation de Une Jeunesse allemande

L’histoire de la Fraction Armée Rouge, depuis sa création et ses premières actions terroristes jusqu’à la mort de ses membres dans les prisons allemandes, racontée uniquement à partir d’archives de l’époque.

Sortie en salle : octobre 2015